Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rite ecossais

  • Extrait du Traité

    je ne te parle point de l'immensité divine, parce qu'il faut être la Divinité même pour lire dans cet espace divin, où les esprits les plus purs et les plus parfaits ne sauraient lire et pénétrer sans être la Divinité même. La première figure est composée des quatre cercles. Le premier est le cercle supérieur spirituel divin, et son centre est la figure, ou le type, de la Divinité, duquel toute émanation et toute créature sort, ainsi que je vais te l'expliquer. Tu vois, Israël, sortir ma forme triangulaire du centre du premier cercle divin. Tu vois, aux deux extrémités inférieures de ce triangle, deux cercles et un quatrième, au dessus du centre, duquel sort une répétition de la figure triangulaire, dont les deux côtés correspondent aux extrémités de la base du premier triangle. Cette première figure est le véritable type de la quadruple essence divine, ainsi que je vais te le faire concevoir. Le premier cercle dénaire, par son n° 1, t'explique l'unité divine, que toutes pensées d'émanation spirituelle et de création de puissance spirituelle temporelle, de même que toute forme de corps de matière apparente est sortie. Tu concevras, par le cercle d'esprits majeurs, marqué au n° 7, placé sur le côté droit du premier triangle, la première émanation spirituelle divine que le Créateur a émancipé du sein de sa Divinité. Aussi, cette première émanation fut-elle dépositaire de loi du Créateur. Le second cercle d'esprits inférieurs, marqué sur le côté gauche du même triangle au n° 3, fut la seconde émanation spirituelle que le Créateur a émancipé du sein de sa Divinité. Aussi, celui-là fut-il le dépositaire du précepte de la Divinité, et le troisième cercle, qui est en aspect du cercle dénaire, marqué au n° 4, fut la troisième émanation spirituelle mineure que le Créateur a émancipé du sein de saDivinité. Aussi, fut-il dépositaire du commandement spirituel divin et eut toute puissance sur tout être spirituel émané de la Divinité dans l'immensité du surcéleste. Cette puissance supérieure divine fut donnée à ce dernier être mineur spirituel, par rapport à la prévarication des premiers esprits, qui sont sortis du premier cercle majeur et ont entraîné avec eux une quantité d'esprits du second cercle inférieur, ainsi qu'ils en avaient entraîné du majeur d'où ils sont sortis. Il ne te sera pas difficile, Israël, de concevoir combien est grande la puissance du mineur par ce que je viens de te dire, et combien elle est plus forte que celle des esprits divins émanés de la Divinité avant lui, qui opèrent et agissent encore dans l'immensité du surcéleste et dans le cercle universel, et ce qui le confirme, c'est les deux extrémités des deux côtés du second triangle qui émane du cercle dénaire. Ce second triangle émane du centre du cercle mineur, ainsi que tu le vois, Israël, par la figure que je t'ai présentée. Apprends donc que c'est cette même figure seconde triangulaire, dont les deux extrémités vont aboutir au centre des deux cercles spirituels majeurs et inférieurs, qui t'explique bien clairement la puissance et la parole de commandement que le mineur spirituel divin a sur lesdits esprits qui habitent dans lesdits cercles majeurs et inférieurs. La forte puissance que le Créateur a donnée à sont mineur spirituel dernier-émané de sa Divinité, se prouve encore par l'intime liaison et la forme triangulaire qui émane du cercle mineur et se réunit à la base de la figure triangulaire qui émane du cercle dénaire, ou cercle de la Divinité. C'est encore par l'intime jonction de ce second triangle avec le premier que tu dois apprendre à

    l'immensité surcéleste, soit de ceux qui opèrent dans l'immensité de la création universelle. Pour cet effet, considère la position des deux angles dont je t'ai parlé ; tu vois que, du centre du cercle quaternaire, ou cercle mineur, il émane un triangle dont les deux côtés vont aboutir aux extrémités de la base du premier triangle, tu vois qu'aux extrémités de cette base sont placés deux cercles, savoir : celui des esprits majeurs 7, et celui des esprits inférieurs 3. Ceci te prouve donc bien clairement la puissance de la parole du commandement qui est donné au mineur sur les habitants de ces deux cercles. Tu vois d'ailleurs l'assujettissement de ces deux cercles à l'être spirituel mineur par la jonction intime qu'il y a de la base du triangle supérieur avec la base du triangle inférieur ; et cette jonction apprend encore à connaître la parfaite correspondance que tous ces êtres spirituels ont avec le Créateur dont ils sont émanés.

    connaître la parfaite correspondance que tout être spirituel a avec le Créateur divin d'où ils sont émanés,

    et la supériorité puissante que le mineur a sur tous les êtres spirituels divins, qui habitent dans les deux dits cercles surcélestes. Cela n'est pas étonnant, puisque ces cercles, ou cette habitation spirituelle, fut souillée par la mauvaise action que les premiers esprits pervers y opérèrent pour la séduction d'une grande partie de ses habitants, qui acquiescèrent à la volonté des principaux esprits démoniaques. Je t'apprendrai, Israël, pourquoi la supériorité et le commandement fut donnée à l'être mineur, par préférence aux habitants qui restèrent dans ces dits cercles. C'est parce que, dans le cercle mineur surcéleste, il ne fut fait aucune opération démoniaque de corruption et de séduction. Cette puissance absolue, que le Créateur a donnée aux êtres habitants du cercle mineur, parce qu'ils devaient manifester la gloire et la justice divine contre les premiers esprits prévaricateurs ; mais, Israël, cette préférence que le Créateur a donnée à son mineur, en fut-il plus satisfait que de la confiance qu'il avait mise dans ces premiers esprits ? TANon, au contraire, puisque la prévarication du premier mineur émané de la Divinité est cent fois plus forte que celle des démons. Le Créateur a arrêté l'action et l'opération des premiers esprits créés et n'a point arrêté celles iniques de son premier mineur. Il a agi et opéré, ainsi que sa pensée l'avait conçu. C'est en quoi aussi ce mineur fut plus coupable envers le Créateur. C'est aussi de là que les mineurs sont devenus sujets des sujets qui avaient été assujettis à leur puissance et commandement mineur ; ce qui n'auraitpas été chez ce premier mineur, de même que dans sa postérité, s'il n'eût mis en action sa pensée inique et contraire à la volonté du Créateur. Oui, Israël, c'est la vérité pure que tu parles dans ton principe d'être mineur. TATu étais très puissant pour et contre tout être spirituel qui habite dans cet univers. Ta puissance s'élevait dans la plus haute région de la gloire du Créateur. Ta place était en aspect de la Divinité, ainsi que te le marque le cercle mineur qui est marqué en aspect du cercle dénaire. Il n'est pas surprenant, Israël, que la place que le premier mineur occupait dans l'immensité surcéleste n'ait point été souillée d'aucune opération diabolique, si ce n'est de celle qu'il y a opérée lui-même. L'impossibilité que cette place fût souillée par les esprits prévaricateurs est qu'elle n'était pas encore créée, et elle ne l'a été qu'immédiatement après la prévarication des premiers esprits pervers. Apprends de moi, Israël, que cette place existe encore et existera dans toute sa propriété éternellement. Cette place fut souillée par la prévarication d'Adam, elle a été purifiée par le Créateur, ainsi que te l'assure la parfaite reconcilliation d'adam